Traitement immunologique

Pendant la grossesse, dans des conditions normales, il se produit un phénomène grâce auquel le système immunitaire maternel crée une tolérance élevée à l’égard de l’embryon, permettant la croissance et le développement corrects du fœtus. On estime que 10 % des cas d’échec ou de récidive de l’implantation peuvent être attribués à une altération du système immunitaire maternel.

À Gravida, nous offrons la possibilité de mener des études immunologiques, en collaboration avec le laboratoire d’immunologie clinique de la faculté de médecine de Chicago, afin de sélectionner les patients qui peuvent bénéficier d’un traitement immunomodulateur en conjonction avec des traitements de reproduction.

S’il est vrai qu’il n’existe pas de preuves scientifiques claires pour ce type de traitement, qui doit être considéré comme expérimental, les bons résultats obtenus chez des patients correctement sélectionnés nous encourageront à proposer et à poursuivre la recherche.