Vitrification d’ovules

Préservez votre fertilité

Qu'est-ce que la vitrification des ovocytes ?

Aujourd’hui, principalement pour des raisons sociales, les femmes retardent leur maternité, réduisant la possibilité de concevoir de façon naturelle. La qualité et la quantité des ovocytes diminuent considérablement à partir de 35 ans, ce qui réduit la possibilité d’obtenir une grossesse.

Grâce aux progrès de la procréation assistée, aujourd’hui lles femmes peuvent planifier le moment d’être mères grâce à la vitrification, qui permet de conserver des ovocytes congelés pendant des années. Lorsque la femme décide d’être mère, ils sont décongelés, et ces ovocytes conservent la qualité qu’ils avaient le jour où ils ont été congelés.

La procédure simple de la vitrification permet de préserver la fertilité. Elle consiste à réaliser une stimulation hormonale et une ponction folliculaire pour l’extraction des ovules.

Ensuite, en laboratoire, on procède à leur stockage à -196°C jusqu’à ce que l’on décide de les utiliser. Actuellement, on peut congeler les ovocytes de façon sûre, obtenant ainsi un taux de survie d’environ 80-95%.

Quand est-ce conseillé?

Pour des raisons médicales

  • Les femmes ayant reçu un diagnostic de cancer et n’ayant pas commencé le traitement de chimiothérapie et/ou radiothérapie.

Pour des raisons personnelles/sociales

  • Les femmes qui souhaitent préserver leur capacité d’avoir des enfants, soit parce qu’elles ne sont pas en couple, soit pour des raisons médicales ou personnelles.
  • Les femmes ayant suivi un traitement de fécondation in vitro et qui, pour des raisons éthiques et/ou religieuses, ne souhaitent pas congeler les embryons restants.

Phases de la
vitrification des ovocytes

  1. La stimulation ovarienne est réalisée par médicaments dont l’action est similaire à celle de certaines hormones produites par la femme et qui portent le nom de gonadotrophines. L’objectif de ce traitement est d’obtenir le développement d’un ou de plusieurs follicules, dans lequel (ou lesquels) un ovule va murir. A l’heure actuelle, les médicaments les plus employés sont administrés par injection, par voie sous-cutanée, ce qui procure autonomie et confort aux patientes. La dose de gonadotrophine et le jour de début du traitement peuvent varier selon le cas. Le processus de stimulation ovarienne est généralement surveillé par des échographies vaginales qui permettent de voir le nombre et la taille des follicules en cours de développement, ainsi que de la taille endométriale. Ces échographies sont parfois complétées par des déterminations hormonales.

  2. La ponction folliculaire est une procédure chirurgicale simple réalisée de façon ambulatoire sous anesthésie locale ou générale de courte durée (sédation endoveineuse) après laquelle la patiente reste en observation pendant une période de temps variable, généralement de 2 à 4 heures. Les follicules sont localisés par voie échographique, ponctionnés par aspiration de leur contenu et remis au laboratoire, où les embryologues identifient les ovocytes et les conservent dans un incubateur pendant 2-3 heures avant la vitrification.

  3. Le laboratoire identifie les ovocytes murs et les vitrifie. Cette technique consiste à remplacer l’eau par un milieu cryoprotecteur et à faire descendre très rapidement la température jusqu’à -196º C pour éviter la formation de cristaux dans l’ovocyte qui pourraient endommager les structures cellulaires. Du point de vue biologique, les ovocytes peuvent être stockés à basse température le temps nécessaire, jusqu’à ce que la patiente décide de les utiliser.

Résultats de la
vitrification des ovocytes

A l’heure actuelle, grâce aux bons résultats obtenus avec la vitrification, les ovocytes peuvent être congelés de façon sûre, puis décongelés avec succès, avec un taux de survie d’environ 90 %. Les ovocytes décongelés maintiennent les mêmes taux de fécondation que lorsqu’ils étaient frais, et les embryons ainsi obtenus présentent le même potentiel de développement.

94.0%

Résultats de la
vitrification des ovocytes