fbpx

Saignement d’implantation. Qu’est-ce que c’est et comment l’identifier.

Saignement d’implantation. Qu’est-ce que c’est et comment l’identifier.

Le saignement d’implantation est un saignement léger qui se produit parfois après l’implantation de l’embryon dans l’endomètre. Il s’agit d’un événement auquel vous devez être attentive, particulièrement si vous avez soigneusement planifié votre fertilité.

Ces saignements ne sont liés à aucun problème lié au démarrage de la grossesse. Alors, comment se produit- il, pourquoi et comment le différencier des menstruations ?

Dans ce post nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur le saignement d’implantation et comment l’identifier. Nous vous indiquerons comment se déroule le processus d’implantation et quand vous devez vous attendre à ce saignement. Vous apprendrez aussi à le différencier d’une menstruation normale ou d’autres types de saignements.

Comment se produit l’implantation?

Après la fécondation, l’embryon poursuit son développement sans s’être encore implanté sur les parois de l’utérus. Cependant, 5 ou 6 jours suite à sa formation, cet embryon a besoin de s’implanter afin de poursuivre sa division cellulaire et sa croissance.

L’implantation de l’embryon se déroule dans la membrane interne qui recouvre l’utérus, appelée endomètre. Lorsque l’implantation est réussie, un léger saignement appelé « saignement d’implantation » peut se produire. Voyons de quoi s’agit- il.

Qu’est- ce qu’un saignement d’implantation ?

L’implantation de l’embryon dans l’utérus implique un contact de l’embryon avec l’endomètre. Cette membrane contient un grand nombre de vaisseaux sanguins qui peuvent être activés lorsque l’embryon est implanté.

C’est pourquoi nous pouvons voir assez fréquemment un saignement qui peut devenir moyennement abondant et pouvant ressembler à un début de règles. Toutes les femmes ne remarquent pas ou ne distinguent pas clairement ce type de saignement. En fait, seulement une femme sur trois dit l’avoir remarqué occasionnellement.

Quand cela se produit- il?

Il est fréquent qu’un saignement d’implantation se produise 7 à 12 jours après la fécondation de l’ovule. Une fois que l’embryon a atteint l’utérus, plusieurs heures peuvent être nécessaires pour qu’il s’installe et se fixe correctement.

Il est nécessaire que l’embryon adhère correctement aux vaisseaux sanguins de l’utérus pour permettre le transfert des nutriments. C’est ainsi que surviennent les saignements, qui sont également accompagnés d’autres symptômes typiques du début de la grossesse.

Comment identifier un saignement d’implantation?

Le saignement d’implantation est souvent confondu avec d’autres types de saignement, surtout si vous avez des problèmes de menstruation irrégulière. C’est pourquoi nous allons vous indiquer comment identifier facilement ce saignement, en fonction de certaines caractéristiques particulières :

  • Couleur: La couleur typique du saignement d’implantation va du rose pâle au brun clair. Il est rarement d’un rouge vif ou profond. Un saignement d’implantation rouge vif peut être accompagné d’autres problèmes ou causes.
  • Abondance : Il ne s’agit en aucun cas d’un saignement très abondant. Il s’agit plutôt de légères taches qui peuvent être brèves et intermittentes sans devenir trop évidentes ou gênantes.
  • Fréquence : les traces ou les saignements d’implantation n’ont pas besoin d’être répétés plus d’une fois. Il sera perceptible pendant une journée et peut être intermittent, mais une fois qu’il aura disparu, il ne se reproduira plus.
  • Symptômes d’accompagnement : Elle s’accompagne généralement d’autres symptômes normaux en début de grossesse, tels que des nausées, une sensibilité à certaines odeurs, de la fatigue, un gonflement de seins, etc.

Combien dure le saignement d’implantation ?

Il est important de savoir combien de temps ces saignements peuvent durer afin d’être sûr qu’ils sont le résultat de l’implantation de l’embryon. Parfois, vous ne remarquerez qu’une seule tache de sang qui ne se reproduire pas.

Dans d’autres cas, il peut s’écouler un jour entier, voire deux, avant qu’il ne disparaisse. Si vos saignements persistent pendant trois jours ou plus, ils peuvent avoir une autre cause.

Comment le différencier de la menstruation ?

Le cycle menstruel peut être facilement différencié du saignement d’implantation en fonction de certaines caractéristiques particulières la première d’entre elles étant l’abondance de saignement qui peut se produire dans chacun de ces processus.

Au cours d’une menstruation, les saignements sont plus abondants et passent par différentes étapes. Pendant les menstruations, vous verrez des nuances de rouge intense, de rouge clair et de bun au début et/ ou à la fin du cycle (phase de spotting).

Le saignement d’implantation n’est généralement pas douloureux, bien qu’il puisse être accompagné de spasmes d’intensité moyenne ou faible, tandis que le cycle menstruel implique des crampes qui peuvent être très intenses selon les femmes.

Que faire en cas de saignement d’ implantation?

Si vous envisagez de tomber enceinte et vous avez eu des rapports ou vous êtes passée par un traitement de PMA, il est naturel de voir des saignements d’implantation. Ceci est un signe qui indique que le processus de fertilité se déroule de façon optimale et naturelle.

Vous ne devrez prendre aucune mesure particulière ni vous inquiéter à ce sujet, sauf si vous remarquez des symptômes irréguliers ou disproportionnés. Si vous souhaitez suivre de près votre grossesse, vous pouvez appeler votre professionnel de santé et lui faire part de vos symptômes.

Il est également judicieux de noter la date de cet événement pour un suivi plus précis de chaque étape de votre grossesse.

Le saignement d’implantation est- il douloureux ?

Il s’agit de l’une des questions le plus fréquemment posées par beaucoup de femmes, notamment celles qui souhaitent avoir leur premier enfant. Ce processus n’est habituellement pas douloureux, vous ne devriez donc pas vous angoisser en prévision de son apparition.

Parfois, vous pouvez ressentir des douleurs pendant le saignement d’implantation, car il se manifeste en même temps que d’autres problèmes corporels. Si vous souffrez d’une sorte de gonflement dans la zone abdominale, vous pouvez le confondre avec une gêne occasionnée par le spotting d’implantation.

Au lieu d’une douleur aiguë, vous pouvez ressentir une douleur légère ou un inconfort semblable à des spasmes abdominaux.

Et si le saignement est accompagné de caillots ?

Il est très peu probable que le saignement d’implantation contienne des caillots. Néanmoins, ils peuvent apparaitre dans certains cas peu fréquents.

Si vous attendez un saignement d’implantation ou vous le suspectez et qu’il arrive accompagné de caillots, il est préférable de consulter votre médecin. Il déterminera la meilleure façon de procéder et déterminera si les saignements avec caillots sont liés à l’implantation de l’embryon ou pas.

Test de grossesse après un saignement d’implantation.

Il est naturel de vouloir réaliser un test de grossesse au moment où vous remarquez les symptômes d’un saignement d’implantation. Toutefois, il convient de préciser que les saignements d’implantation surviennent avant la date d’arrivée de vos règles.

Pour un résultat plus précis, il est nécessaire d’attendre la date prévue de vos règles et de confirmer le retard. Si vous avez un ou deux jours de retard, vous pouvez faire un test de grossesse qui vous donnera un résultat assez fiable. Lors de ce test, les niveaux de l’hormone Beta- HCG seront suffisamment élevés pour confirmer une grossesse en cours.

Nous sommes arrivés à la fin de ce post consacré aux saignements d’implantation. Continuez de parcourir notre site web pour tout comprendre sur.