fbpx

Peut-on être papa suite à une vasectomie?

Peut-on être papa suite à une vasectomie?

Certains hommes décident de réaliser une vasectomie comme méthode contraceptive permanente. Néanmoins, dans certaines ocasions, cette décision peut se voir sujette à un changement d’opinion. 

Nous recommandons de prendre la décision de réaliser la vasectomie après de longues réflexions et d’en évaluer sérieusement toutes les conséquences. Mais il est possible que certains hommes puissent quand même regretter cette décision pour plusieurs raisons:

– une nouvelle partenaire avec qui vous souhaitez démarrer un nouveau projet reproductif

– un changement inattendu dans la situation personnelle, professionnelle ou économique de l’homme ou du couple

– d’autres raisons

Dans ce post nous vous expliquerons qu’il est possible de devenir papa à la suite d’une vasectomie.

Pour pouvoir être papa à la suite d’une vasectomie il est très probable que vous ayez besoin de recourir à un centre de PMA. Lors d’une vasectomie, les canaux déférents sont coupés. Ces conduits sont les responsables de transporter les spermatozoïdes des testicules jusqu’à l’urètre. Pour cette raison, si les canaux déférents sont coupés, les spermatozoïdes ne peuvent pas sortir à travers l’éjaculat, ce qui rend impossible la fécondation de façon physiologique.

Dans ce cas-là, comment puis- je être papa si j’ai fait une vasectomie?

Si bien il est vrai qu’il est possible d’inverser une vasectomie, cette procédure nécessite une chirurgie pendant laquelle les canaux déférents sont à nouveau unis (vasovasostomie), qui n’est pas toujours efficace. Néanmoins, à l’aide de la Fécondation In Vitro, nous pouvons obtenir une grossesse avec des hommes ayant réalisé une vasectomie. Dans ce cas, la seule technique à l’aide de laquelle obtenir la grossesse est la biopsie testiculaire, par laquelle nous obtenons les spermatozoïdes directement dans le testicule.

Si vous vous décidez par une vasovasostomie (union des canaux déférents à l’aide de la chirurgie), il est conseillé par la suite de réaliser un spermogramme pour vérifier la présence de spermatozoïdes dans l’éjaculat à la suite de l’intervention. Lors de cette étude de multiples facteurs sont analysés.

En premier lieu, la présence ou l’absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat. Si leur présence se confirme, il est également important d’analyser :

    • La concentration spermatique: elle est considérée normale quand égale ou supérieure à 15 millions de spermatozoïdes par millilitre.
    • La mobilité spermatique: elle se considère normale lorsque égale ou supérieure à 32% de spermatozoïdes avec mobilité progressive.
    • La morphologie spermatique: elle se considère correcte si les formes normales son supérieures à 3%.

 

Cependant, il est fréquent que à la suite d’une vasovasostomie la présence de spermatozoïdes ne soit pas décelée ou soit très altérée en quantité, mobilité ou morphologie, ce qui réduit énormément les chances d’obtenir une grossesse de façon naturelle.

Si l’absence de spermatozoïdes se confirme dans l’éjaculat à la suite de la vasovasostomie ou si le patient ne souhaite pas réaliser cette intervention à cause des faibles possibilités de réussite de cette intervention chirurgicale, nous pouvons également nous orienter vers une biopsie testiculaire. Pour cela, il sera nécessaire de réaliser un rendez- vous avec l’andrologue, lors duquel une exploration physique sera réalisée, pour déterminer la taille et la consistance testiculaire, ainsi qu’un examen sanguin pour déterminer vos niveaux hormonaux, ce qui déterminera si la biopsie testiculaire est une bonne option dans votre cas ou pas.

La biopsie testiculaire consiste en la réalisation d’une petite incision sur le testicule, à la suite de l’application d’une anesthésie locale. Le fragment testiculaire prélevé est désagrégé dans le laboratoire afin de localiser les spermatozoïdes qui forment ce tissu. Si la présence de spermatozoïdes dans le tissu testiculaire se confirme, il sera possible de réaliser une Fécondation In Vitro avec les ovocytes de la partenaire ou d’une donneuse d’ovocytes.

Il est important de savoir que les spermatozoïdes atteignent la mobilité progressive lors de leur passage dans l’épididyme et ceux obtenus directement dans le testicule n’ont pas cette capacité. Pour cette raison, la technique de fécondation employée par les biologistes sera toujours la micro- injection spermatique, aussi connue sous le nom d’ICSI. Cette technique consiste en la sélection du spermatozoïde de meilleure qualité (meilleures morphologie et mobilité) et de l’introduite à l’intérieur de l’ovocyte par le biais d’une micro- injection. De cette façon, nous résolvons l’impossibilité du sperme de féconder l’ovocyte par lui- même, due à l’absence de la mobilité progressive que nécessite la fécondation.

Si vous vous trouvez dans cette situation et vous avez besoin de plus d’informations de la part d’un professionnel de confiance, nous vous invitons à demander un rendez- vous avec un de nos andrologues, qui pourra vous expliquer avec plus de détail quelle est la technique plus adéquate pour vous.