Colonnes d’annexine

Les colonnes d’annexine permettent de réaliser une sélection spermatique basée sur la capacité de faire la différence entre des spermatozoïdes vifs et des spermatozoïdes apoptotiques.

Des méthodes de sélection spermatique comme les gradients de densité et la technique de swim-up permettent de sélectionner les spermatozoïdes ayant une meilleure mobilité. Las colonnes d’annexine répondent cependant au besoin de sélectionner, parmi les spermatozoïdes mobiles, ceux qui sont vifs.

On laisse l’échantillon de sperme incuber en laboratoire dans une dissolution d’annexine associée à une microparticule de fer. Les spermatozoïdes apoptotiques resteront liés à la particule de fer et, en passant l’échantillon dans une colonne sous l’effet d’un aimant, ils resteront piégés dans la colonne, alors que les spermatozoïdes vifs passeront et ne seront pas enfermés.